La zone du Nord de l’Italie sera dans le pays la première à réouvrir ses pistes de ski alpin. Les pistes situées dans les régions où la pandémie est moindre se sont initiées à un processus sanitaire rigoureux et la commercialisation de seuls forfaits par jour. Mais la date de réouverture a été chaque fois décalée depuis janvier. 

Réouverture à partir de 15 février 

La Lombardie annonce, fraîchement, la réouverture  des remontées mécaniques dès le 15 février. Une initiative prise après une autorisation donnée par les autorités du gouvernement de l’Italie dans le combat farouche contre la recrudescence de la pandémie du coronavirus du côté des Alpes.

Dans la quête d’autorisation, la Lombardie s’est principalement engagée à réduire le chiffre d’habitants sur les pistes, par le biais d’une limite fixée sur le taux de lots à vendre. Le taux de skieurs sera donc réduit à 30% de l’aptitude horaire des cabines téléphoniques et remontées mécaniques. 

Semaine prochaine, d’autres zones

Dans d'autres zones, la possibilité serait de pratiquer le ski alpin à condition que ces zones soient situées dans la région « jaune » de moindres craintes de propagation du coronavirus.  Le classement par région en fonction des couleurs peut être modifié par le ministère de la Santé se fondant sur les informations fournies par un bilan publié chaque vendredi. 

L’Italie complète est présentement en zone « jaune », à part Sud-Tyrol au nord, Pouilles et Sicile au sud et l’Ombrie centre. Nombreux sont ces professionnels qui préviennent la population sur l’ouverture précipitée alors que la pandémie continue de faire des ravages dans le pays.

Ces dernières 24 heures durant, environ 13 000 citoyens ont été examinés, et testés positifs à la nouvelle vague du coronavirus, et 336 morts recensées.  Le chiffre total des contagions s’indique à environ 2,67 millions, et 92 338 concernant les morts.