Comment identifier une mouette d’un goéland ?

Les mouettes et les goélands sont deux types d’oiseaux qui semblent parfois être similaires. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’il existe bel et bien une distinction qui identifie les uns des autres. Quelle est donc cette particularité qui permet de faire la démarcation entre les deux types d'oiseaux ?

Les caractéristiques déterminants

Le terme goéland est un mot qui est communément utilisé en tant qu’adjectif. Mais au-delà de cette explication que l’on retient souvent du concept, il faut garder à l’esprit que le mot désigne un type d’oiseau qu’il ne faut pas confondre avec la mouette. La mouette, en effet, est un oiseau vivant au bord de la mer. De plus, elle s’identifie de son congénère par la couleur de son plumage et par sa taille. Elle est généralement grise ou blanche avec des ailes noires. Aussi faut-il ajouter qu'elle est plus petite que le goéland. Ce dernier, pour ce qui le concerne est généralement blanc avec des ailes noires. Un autre fait à retenir à leur sujet est qu’ils sont présents à la fois en bordure de mer ou dans les terres : ce qui n’est pas le cas chez les mouettes. Par ailleurs, le bec est également un indice de différenciation entre les deux types d'oiseaux.

Les différentes espèces au niveau de chaque type d’oiseau

Ici, il faut retenir qu’il existe l’espèce des goélands argentés, encore sous le vocable de goéland commun. Ils disposent de plumage blanc, de dos gris, d’ailes noires. En outre, le bec est souvent orange ou jaune avec du noir à l’extrémité. Les mouettes par contre existent plusieurs espèces différentes : les mouettes mélano céphalées, les sternes à bec mouette et les mouettes rieuses. Par ailleurs, ces divers oiseaux sont retrouvés la plupart du temps en Amérique du nord et du sud ou en Europe. Pour ce qui est des habitudes alimentaires de ces oiseaux, il faut dire qu’ils sont omnivores et mangent donc un peu de tout.